Ce jour où je suis – vraiment – devenue rousse

Evidemment, ce titre fait référence à cet article. Et une fois n’est pas coutume, je vous montre la photo avant de blablater :

prodigy-roux-6.45

Voilà, j’ai maintenant un vrai roux, pas de simples reflets, plus de doutes. Même si la coloration s’appelle « blond foncé cuivré« .

Vous l’avez vu dans le dernier article je pense, ma pseudo-coloration avec Mulato ne pouvait plus durer… Même si je ne mets pas du tout en doute la qualité du produit, je pense que mon utilisation n’était vraiment pas bonne. Appliqué comme un soin de nombreuses fois on finit par avoir des reflets très très prononcés (pour ne pas dire des mèches oranges), et le résultat n’est plus du tout ni homogène, ni harmonieux.

Donc j’ai vraiment eu besoin de rattraper ça, je ne suis pas vraiment renseignée à vrai dire. J’aurais certainement pu me tourner vers une coloration naturelle ou quelque chose comme ça, mais je n’ai pas eu la patience. J’ai acheté une coloration en faisant mes courses de la semaine. Je trouve qu’il y a très très peu de choix pour le roux, donc j’ai plutôt fait un non-choix, j’ai pris une des seules couleurs qui semblait pouvoir correspondre. Je vous ai mis le lien plus haut, j’ai pris la gamme prodigy qui promet un résultat naturel exceptionnel. Et le soir même, j’ai demandé à ma mère de me faire cette fameuse couleur.

La texture est super bizarre, je ne l’ai pas appliquée moi-même donc je ne peux pas dire si c’est vraiment un problème, mais au moment du rinçage, mes cheveux avaient vraiment une texture de carton. Et ça fait super peur. Après le soin tout va mieux.

Au niveau de la couleur, je n’ai pas grand chose à dire. J’ai toujours le même problème, mes cheveux décolorés prennent bien mieux que ceux qui ne le sont pas, j’ai donc encore une couleur « bicolore » mais je ne trouve pas ça trop choquant, moins que lorsque l’on voit mes racines naturelles en tout cas. Croyez-moi, j’y penserais à deux fois avant de me redécolorer les cheveux un jour…

Je suis toujours dans le même état d’esprit que lorsque j’ai commencé à tâtonner pour devenir un peu rousse. C’est une couleur que j’adore, et en même temps je ne pense pas forcément que ce soit « ma » couleur. De ce point de vue là, j’ai beaucoup évolué. J’ai toujours pensé qu’on allait chez le coiffeur pour trouver la coupe et la couleur que l’on veut garder pour toujours. Et je me rend compte que j’aime surtout changer. J’adore avoir un carré blond foncé, mais en même temps j’ai bien envie de savoir à quoi je pourrais ressembler avec des cheveux longs et roux. Et je verrais bien si ça dure, je n’ai de toute manière pas l’intention d’abuser des colorations !

Et promis, pour ma prochaine envie de changement, je prévoirais de prendre des photos, pour vous proposer un vrai avant/après et des photos un peu plus parlantes !

Publicités

3 commentaires sur “Ce jour où je suis – vraiment – devenue rousse

  1. Haha les colorations. . J’ai aussi voulu dégager mon bordeaux qui devenait horrible, revenir à ma couleur brune foncé. J’ai hésitée entre deux boites, j’ai pris la plus foncé et en rentrant chez moi j’ai vue sur la boite que j’avais acheté « Si vous hésitez, prenez la couleur la plus clair ». . . Tampis, du coup j’ai du noir sur les cheveux.. Le roux te va bien :D ! Tu es belle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s